En 2008 le Credoc a réalisé 2 études, sur des entreprises et des ménages franciliens, qui ont permis d’estimer la quantité de documents confidentiels présents dans les poubelles.

Sur les 200 TPE, PME et administrations étudiées :

  • 90% des établissements ne donnent aucune indication à leurs salariés en ce qui concerne la destruction des données stratégiques,
  • 58% des établissements jettent leurs documents sans les détruire,
  •  67%  des sacs poubelles destinés à être déposés sur la voie publique  contenaient au moins un document confidentiel.

Pour  32% des ménages, les poubelles contenaient au moins un document personnel.

Plusieurs journaux se sont fait l’écho de ces problèmes de confidentialité :

Données bancaires sur un trottoir (la rep.fr)

Ces secrets trouvés dans les poubelles (Rue89)

Au regard de la loi, les propriétaires d’archives, et de documents confidentiels à détruire, sont pénalement responsables de toutes utilisations frauduleuses de ces documents.

Sources : Les PME face au piratage des documents papier, Fellowes – Credoc 2008
Les Français face au risque d’usurpation de leur identité,
FellowesCredoc2008